Tours, France

26bis2

Située au cœur d’une région viticole et lovée entre la Loire et le Cher, Tours se caractérise par l’abondance et la diversité de ses activités mais aussi par la richesse de son patrimoine architectural, fruit de 2000 ans d’histoire. Nombreuses sont les traces encore visibles de la cité Gallo–romaine, ou celles de la ville médiévale sur laquelle rayonna l’illustre Saint-Martin au IV ème siècle. Tours fut même capitale du royaume du milieu du XV ème siècle à celui du XVI ème : cette période marquera profondément le paysage urbain, tant sur le plan artistique qu’architectural. Dès lors, la ville ne va cesser de s’étendre, son prestige étant assuré par ses manufactures de soie et ses tanneries.

Au XIXème siècle, la ville continue de se développer paisiblement, notamment grâce à l’arrivée du train et des imprimeries de la famille MAME. Victor LALOUX marquera le changement de siècle et l’entrée dans une ère nouvelle par une profusion de réalisations architecturales telles que l’Hôtel de Ville, la Gare et la basilique Saint-Martin. Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale eurent des conséquences dramatiques et irréversibles: la ville fut amputée de douze hectares en bordure de Loire, le Pont Wilson fut détruit, la Bibliothèque et l’Ecole des Beaux-Arts disparurent à jamais. Après cette triste période, la ville fut peu à peu reconstruite et le vieux cœur de Tours se remis à battre, en particulier grâce au programme de restaurations et de rénovations amorcé par la municipalité.
En 1973, l’architecte Pierre BOILLE entame la réhabilitation du Secteur Sauvegardé dans le Vieux Tours, qui est aujourd’hui un des quartiers les plus appréciés des Tourangeaux, qui y flânent et s’y retrouvent en terrasse pour partager un moment de convivialité autour d’un verre. 
« Je vis à tours parce qu’il y a autant d’étudiants dans les cafés que dans les amphis, que l’aventure et le spirituel sont toujours au coin de la rue et que ça apporte un sens à la vie. » Jacques LANZMANN.


Le centre ville met en exergue ses espaces verts, ses zones piétonnes, ses animations culturelles. La nuit, les illuminations soulignent la beauté et les perspectives des monuments et des rues. 
La personnalité de Tours s’est forgée en lien avec le vin, la Loire, son histoire. Elle impose d’emblée cette harmonie qui fit l’admiration de Rabelais, Descartes,Courteline et Balzac. 
« Tours a été et sera toujours, les pieds dans la Loire, comme une jolie fille qui se baigne et joue avec l’eau […] : cette ville est rieuse, amoureuse, fraîche, fleurie, parfumée mieux que toutes les autres villes du monde ». Honoré de BALZAC, Les contes drolatiques.
Tours est détentrice d’un patrimoine prestigieux, qu’elle s’efforce de faire connaître au plus grand nombre. Elle bénéficie des labels “Ville d’Art et d’Histoire”, décerné en 1988 par le Ministère de la culture, et “Mission Val de Loire”, dans le cadre du classement du Val de Loire par l’UNESCO au titre du patrimoine mondial de l’humanité.