Szombathely, Hongrie

SONY DSC

Charmante ville hongroise de 86 000 habitants. Elle se situe dans la région de Vas, tout prés de la frontière autrichienne. Szombathely est l’une des plus anciennes villes hongroise. Elle remonte à l’époque romaine dont elle conserve de nombreux vestiges. Elle s’appelait alors SAVARIA et a vu naître celui qui allait devenir St Martin de Tours. Chaque année à la fin du mois d’août, toute la population commémore ce passé glorieux lors d’un important carnaval.

II existe à Szombathely un patrimoine considérable. Nous pouvons classer ce patrimoine dans quatre catégories :

1. le patrimoine de l’Antiquité romaine. Les restes de la ville de Savaria se trouve actuellement sous le centre ville actuel entouré des rues actuelles de Pelôfi, Király, Thököly et Hollán. Ce quartier très densément bâti empêche le visibilité de la grande partie des monuments ensevelis. Le Jardin des Ruines situé derrière la cathédrale baroque constitue un véritable musée en plein air. Autre exception, en dehors de la cité romaine se trouve : le sanctuaire appelé le temple d’Isis.

Certaines parties découvertes de la ville souterraine ont été préservées dans des musées (Musée Savaria, Musée du Jardin des Ruines, Musée Smidt etc.). Une nouvelle forme de préservation de témoignages antiques, notamment la vue d’une section de villa romaine avec son système de canalisation, a été admirablement réalisée en sous-sol d’une banque OTP tout prés de la Place Centrale où les clients peuvent observer les vestiges romains à travers un sol de verre transparent.

Les restes de la ville médiévale avec son château se trouvent en grande partie sous la terre ou bien ont été incorporés dans des bâtiments de l’époque baroque. Le château de la ville se trouvait dans le quartier de l’actuel Palais Episcopal. Ses pierres ont été récupérées lors de la destruction de ce dernier. Néanmoins, les fondations du château peuvent être observées dans les caves du musée Smidt et dans le Jardin des Ruines.

Autre patrimoine médiéval, les deux églises médiévales (Église des Franciscains, église Saint-Martin) considérablement transformées à l’époque moderne. Les fouilles archéologiques ont découvert des parties précieuses incorporées dans les églises surtout dans l’église Saint-Martin dont les origines remontent à l’Antiquité.
Hormis les deux églises transformées en style baroque, le quartier baroque de Szombathely se trouve dans le quartier épiscopal. Cet ensemble baroque caractérisé par la Cathédrale, le Palais Épiscopal, le Séminaire, le bâtiment du Conseil Général et la rue Szily.

Une bonne partie du patrimoine baroque a été gravement endommagée durant le bombardement du 4 mars 1945, notamment la cathédrale dont la reconstruction (à l’intérieur) n’a toujours pas été terminée, L’évêché en collaboration avec la municipalité et le département de Vas fait de gros efforts pour la conservation et la restauration des monuments et immeubles. Grâce à cette coopération, à l’heure actuelle, la place Berzsenyi est une des plus jolies places baroques de l’Europe centrale.
La grande Bibliothèque Diocésaine passe pour monument de grand prestige. Elle abrite des fonds très riches, composés de manuscrits (dont un de Napoléon Bonaparte adressée au deuxième évêque de Szombathely), livres anciens dont l’Encyclopédie de Diderot, une bible de plantin.

La ville de Szombathely a connu une époque de développement spectaculaire à la fin du XIXe siècle. Le travail du maire Gyula Éhen (auteur du livre Modern város = La ville moderne) est particulièrement méritant dans ce domaine. La commune fut alors surnommée « la reine de l’Ouest » ou bien « le petit Paris sur le bord du Perint », Une bonne partie de ce patrimoine (par ex. l’ancienne Hôtel de Ville, le Théâtre etc.) a été anéantie par les bombardements de la seconde guerre mondiale. Quelques exemples des édifices caractéristiques de cette époque : le musée Savaria, le bâtiment de la première caisse d’épargne de Szombathely, le Château d’Eau.