Idanha-a-Nova, Portugal

Idanha-a-Nova

© Ville Idanha_a_Nova

La commune d’Idanha a Nova compte 17 villages et possède un territoire très étendu ce qui en fait la seconde commune la plus grande du Portugal.
 Ses origines historiques ne sont pas vraiment connues, mais on pense que la construction du château, en 1187, par Gualdim Paes, maître de l’Ordre du temple, a entrainé le développement de la ville. En 1206, D. Sancho I, lui attribua le titre de ville et pour la distinguer de Idanha-a-Velha (Idanha la vielle), il l’appela Idanha-a-Nova.

L’administration de la ville fut confiée aux chevaliers de l’ordre du temple.
 Grâce à sa campagne fertile, elle était célèbre et intéressait par de nombreux agriculteurs qui pouvaient y faire pousser des espèces différentes comme le tabac, la tomate, le maïs…

D’autre part, un aspect qui ne passe pas inaperçu, est que la ville traditionnelle et la ville moderne cohabitent parfaitement à Idanha-a-Nova. 
De l’église Matriz, en passant par le palais das Palmeiras, l’église de la Misericorde, les maisons peintes de blanc et d’or, jusqu’au Centre culturel moderne Raiano, la bibliothèque municipale, l’école supérieure de gestion, les piscines municipales, le centre médical, l’architecture de la ville se fond en un très bel ensemble. 
Le second dimanche après Pâques, nous célébrons Senhora do Almortão avec toute la population de la commune et des alentours.

C’est une très belle fête à ne pas manquer si vous passez près d’Idanha a Nova en cette période.